Irie Blogs Rotating Header Image

Telephone seul

Problème oreillette : appelle tout seul une personne

Bonsoir, quand je met les oreillettes fournies avec mon player 5, le téléphone appelle automatiquement la dernière personne que j'ai appelé. Cependant, avec des oreillettes normales ( c-a-d sans touche pour répondre au téléphone) il n'appelle pas seul.
Besoin d'aide ? Est ce normal ?

Posté le 03 mai 2010 par Lolotte dans la catégorie Problème technique

Les réponses des utilisateurs

15 mai 2010

Sa femme

Ce weblog  fait office de thérapie, après une longue relation avec un Pervers Narcissique

J'ai très vite compris que Didier avait pour sa femme le même comportement qu'avec moi. Il ne la respectait pas. C'est le lot des Pervers Narcissiques… Ils ne respectent personne, ils ne se respectent pas. Ils ont seulement besoin d'être entourés, admirés… Le PN ne supporte pas la solitude.

Dés le premier jour de notre rencontre, dans la première heure, il me disait "adorer" sa femme.
(Je rigolais en douce.. on adore son chien ou le cassoulet, mais on AIME sa femme, le verbe "aimer" ne supportant aucun synonyme ). Ca tombait bien, je ne recherchais surtout pas un mari, mais à m'amuser. Déjà il voulait se protéger.  Il m'aura fait porter le poids de sa culpabilité tout le temps que dura son union avec sa femme. Un calvaire ! Lui prétendait ne  pas tromper  sa femme,  il m'en voulait de le débaucher.

Je n'ai jamais vu sa femme, sinon de très loin lors d'un concert sur le Champ de Mars… Je ne pouvais pas dire à quoi elle ressemblait… mais il s'arrangeait un jour pour montrer une photo à une amie hors ma présence, sachant que cette amie m'en parlerait. Et une autre fois, comme "par hasard", je trouvais dans mon ordinateur un fichier lui appartenant avec de nombreuses photos d'une soirée entre amis, où par déduction je reconnus sa femme. Je pense qu'il était assez fier de sa femme.

Nous nous connaissions  depuis à peine trois mois, quand un jour sa femme me téléphone. Oh surprise !
Elle se faisait passer pour un détective privé. Quand je lui demandais comment elle avait obtenu mon nom et mon numéro de téléphone, elle me disait les avoir eu par la gendarmerie de la ville (sic !)… Elle me demandait qui j'étais, puis si je connaissais monsieur D. (suivi de son nom). Je  niais  connaître ce monsieur, je ne voulais pas aggraver son chagrin. Elle le traitait de "triste sire" passant sa vie sur internet. Elle semblait très en colère.
Une fois raccroché le téléphone, je m'empresse de téléphoner à D pour lui raconter cette aventure. C'était bien sa femme…Elle avait trouvé au fond de son sac des accessoires sadomaso  qu'il avait pris chez moi à mon insu,  mais le pire, est qu'il avait laissé en évidence sur un meuble un document écrit de ma main, signé, et mon numéro de téléphone. C'était sur, il cherchait à se faire coincer par sa femme, alors qu'à moi il annonçait une étourderie de sa part.
Plus tard, bien plus tard il m'avouait avoir voulu la tester, savoir si elle l'aimait toujours, sans être conscient du mal qu'il lui faisait. Soudain cette femme me devenait plus sympathique.

Une autre fois, à Paris… alors que je lui avais préparé le canapé et moi  je dormirai dans mon lit… Il fut pris de crises d'angoisse. Il ne voulait pas se coucher. Pour me détendre, le détendre, et puisque nous étions dans le cadre d'un jeu sm, je l'attachais sur une chaise.. Il m'obligeait à rester éveillée auprès de lui TOUTE la nuit pour le rassurer, sans aucune gêne, sans comprendre que j'étais fatiguée… E..PUI..SANT !  Je me couchais à 5 h le laissant là. Quand je me réveillais une heure après, il s'était endormi et avait basculé sur le canapé, avec la chaise. Je le détachais et lui demandait de partir. Il s'allongeait sur les couvertures, et  traînait jusqu'à  9 heures.. D  avait donné à sa femme un horaire d'avion pour rentrer, il devait le respecter. J'étais bien décidé à ne plus le revoir.

Un jour, sa femme et lui décidèrent de se séparer . Elle vivrait seule à Paris, lui avait trouvé en location une maison à  la campagne, à 50 kms de Paris.   Cela leur convenait très bien… mais il continuait à venir très souvent chez elle, à y dormir parfois. C'était plus fort que lui,  elle ne devait pas, ne pouvait pas l'oublier !!

Jamais durant ces longues années, je ne lui posais de questions sur sa femme, il me disait ce qu'il voulait, il n'en parlait pratiquement jamais.

Puis, ils se sont remis ensemble. C'est à ce moment là en 2006 que je recevais un mail de la dame, dans lequel elle disait  ceci :

"Je ne vous en veux pas, pas à vous… mais à lui. (…) Je n'arrive pas à croire que depuis 7 ans  vous êtes avec mon mari… mais que faites-vous avec lui ? Vous êtes dominatrice je suppose. (…) et combien d'autres choses encore. Je lui demande de se faire soigner, il ne veut pas.  Tous les jours en me levant le matin, je suffoque de  me retrouver auprès de cet homme. Il ment et il se ment à lui même. Il finira seul".

Je me trouvais remplie de compassion pour cette femme. Je lui proposais  de me téléphoner, nous échangions nos numéros.. mais elle ne m'a jamais appelée.
J'ai su par lui qu' il avait laissé l'ordinateur allumé, son email ouvert (il voulait  une fois de plus attirer  l'attention de sa femme).  Il prétextait une étourderie.

Ils se sont séparés définitivement semble-t-il, D  est reparti vivre à la campagne, elle restait à Paris. Il prétend qu'il sont divorcés… mais il m'a tellement menti que je n'en sais rien.

Il a une autre femme dans sa vie, ils vivent séparément. Il l'a rencontrée après sa rupture avec son épouse.  Cette femme lui a été présentée par un membre de sa famille.

Regarde plus en Telephone Seul

TRIPOLI (AP) — Le Néerlandais Ruben van Assouw, 9 ans, seul rescapé du vol Afriqiyah Airways qui s'est écrasé mercredi à Tripoli, a quitté la Libye pour les Pays-Bas samedi, à bord d'un avion médical.

Le docteur Sadig Bendala, un des médecins qui s'est occupé de Ruben à l'hôpital de Tripoli, a déclaré que le petit garçon s'était remis suffisamment de son opération pour des fractures aux jambes pour supporter le voyage. Il ne devrait pas être mis sous sédation durant le vol, a-t-il précisé.

"Il est OK, il va bien aujourd'hui", a assuré le Dr Bendala avant d'embarquer dans l'avion médical aux côtés de son patient. "C'est un patient spécial. C'est un miracle", a-t-il ajouté.

Le visage de Ruben van Assouw était caché à la presse alors qu'il était sorti de l'hôpital sur une civière.

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères a refusé de dire où l'avion devait atterrir aux Pays-Bas.

L'Airbus A330-200 d'Afriqiyah Airways, en provenance de Johannesbourg, s'est écrasé mercredi lors de son atterrissage à Tripoli, faisant 103 morts, dont les parents et le frère de 11 ans de Ruben van Assouw.

Les secouristes avaient trouvé Ruben attaché à son siège à l'extrémité d'un large champ de débris. Il avait été informé vendredi à l'hôpital par son oncle et sa tante du décès de ses proches. AP

iPhone? by elmarshox

Regarde plus en Telephone Seul

Comments are closed.

Login

Bad Behavior has blocked 121 access attempts in the last 7 days.

Secured for spam by MLW and Associates, LLP's Super CAPTCHASecured by Super-CAPTCHA © 2009-2010 MLW & Associates, LLP. All rights reserved.